William Onyeabor / Fantastic Man

Jeudi, 29 Septembre, 2016

Avant de disparaitre dans la nature et de s’enfermer dans la religion au point de refuser tout entretien biographique, le mystérieux compositeur et chanteur nigérian William Onyeabor et sa funk africaine parsemée de claviers électroniques aura connu le succès dans son pays natal entre 1977 et 1985 avec 8 albums à son actif incluant l’indémodable tuerie "When The Going Is Smooth & Good".
En 2013 le label Luaka Bop, cofondé par David Byrne (Talking Heads), réédite son catalogue et permet à la jeune génération de le découvrir.
La légende dit qu’il aurait été l’ambassadeur au Nigeria de la marque référence en matière de synthétiseurs, Moog. Si on en croit l’estampage systématique de la mythique firme sur les covers des rééditions, on pourrait presque y croire...

Merci à Dig It! records pour le remixes Lp!!!

William Onyeabor / Fantastic Man / Wilfilms records / 1979

Pages